Hautes résolutions

Mieux disponible pour ses proches, moins en retard, plus de sport, voyager… la liste est longue mais pour une fois, une résolution a déjà été honorée :

Regardez ce beau bouton vert : et oui, Pretik est maintenant ouvert au public !
Tadaaam !!!

Bon, pas d’inauguration ni communication pour autant. Serveurs un peu lents, délai d’affichage encore un poil élevé, ralentissements… le site n’est pas tout à fait prêt pour accueillir nos premiers invités.

Une nouvelle mission s’impose donc à nous :

Optimiser le code, nettoyer les feuilles de styles CSS, alléger le poids des images, upgrader les capacités du serveur. La web-performance est un facteur clé de succès indispensable pour l’expérience utilisateur et notre SEO (positionnement de Pretik dans les moteurs de recherches).

Une résolution en éclipse une autre, on n’est pas encore prêts d’arrêter le café !

Très belle année à toutes et à tous !

Prêtez vos cadeaux de noël

On s’échange souvent par SMS les traditionnels « J’espère que le père Noël vous a gâtés ! ». On pourrait ajouter « … et surtout qu’il a su viser juste ! ».

On le sait et ce n’est plus tabou : le père Noël est débordé. La moindre erreur chez ses lutins assistants et c’est la grosse déception. Heureusement, au fil des années, des sites spécialisés dans la revente d’articles de Noël (comme vendre-ses-cadeaux.fr) viennent à la rescousse de milliers de déçus.

Déçus ou heureux, que vous décidiez de les revendre ou non… n’oubliez pas que vous pouvez aussi les prêter !

Vous avez déballé un magnifique service de fondue au chocolat alors que vous détestez ça ? Plutôt que le brader 1/20ème de sa valeur, pensez à tous les gourmands qui seront ravis de pouvoir vous l’emprunter. Et offrez-leur au prochain Noël !

A toutes et à tous, nous vous souhaitons de très belles fêtes.

Soyez Prêt

Oooh, un blog.

1er article, 1er post, 1er billet … peu importe comment on l’appelle, pas simple de se présenter à “pour l’instant personne” puisqu’à l’heure où j’écris, ce site n’existe pas même pour Google.

Ce blog raconte ce que mon frère Adrien et moi avons imaginé : Pretik.fr, un réseau social dédié au prêt d’objets entre particuliers, qui permet d’accéder à un immense choix d’articles en ligne… gratuitement.

Animés par une passion et une ambition commune, le but du jeu va être de transformer cette idée qui nous ressemble en entreprise innovante et créatrice d’emplois. La classe non ?

Un constat simple

Imaginez-vous en plein novembre. Froid, pluie… à court de vitamine D, subitement vous craquez et réservez un vol pour cette île où l’eau du lagon est à 24° aujourd’hui. Et bien, en empruntant la valise trolley, le guide touristique, les accessoires de rando, la GoPro et les palmes… 1/3 du budget global est déjà économisé.

Problème : comment trouver tout ça chez son entourage ? En réalité, c’est une vrai perte de temps et généralement… on fini par tout acheter.

Pour changer ça, nous avons créé Pretik.

Plus besoin d’acheter ce que vous pouvez emprunter ou de racheter ce qu’on a oublier de vous rendre. En bonus, vous découvrez les trésors insoupçonnés qu’amis, voisins et collègues acceptent de partager avec vous. C’est aussi ça : l’économie du partage.

Auto-financé (intégralement conçu avec nos petites pattes) et finalisé à 100% sur tous les supports (pc, smartphone, tablette), le site est aujourd’hui en phase de test auprès d’un panel d’utilisateurs qui s’échangent déjà plus de 1 000 objets.

Prêter procure du plaisir

Ça peut faire sourire mais je reste convaincu que la clef de cette activité doit rester la convivialité, qu’elle se pratique depuis son smartphone sur un réseau social ou à l’ancienne au détour d’une conversation. Plus qu’un axe de communication, c’est notre cap d’expérience utilisateur.

Et maintenant ?

Impatients d’inaugurer l’ouverture de Pretik au public et fiers que Lyon, notre village d’origine, en soit le berceau.

L’aventure. Ça sent la grande aventure.